Descente de police ce matin au Clémenceau

Publié le par unmondeachanger.over-blog.com

Rappel :

 

 

La Préfecture est légalement tenue de loger les demandeurs d'asile, ce qu'elle ne fait pas puisque les résidents de l'immeuble de la rue Clémenceau dormaient jusque-là dans la rue ou dans des tentes fournies par des militants.

Depuis leur installation, la police a pénétré par trois fois dans l'immeuble, à 6h du matin, de façon très violente, les deux premières fois embarquant une mère et ses deux enfants, la dernière fois, ce matin même, heureusement bredouilles. Le mot "choquant" ne qualifie même pas de tels actes. Les mots de liberté, d'égalité et de fraternité n'ont plus le moindre sens.

 

Voici quelques liens pour en savoir plus sur ce qui s'est passé ce matin, dont une vidéo extrêmement choquante qui m'a retourné les tripes. Ici, maintenant. Ca se passe ici, et maintenant.

 

 

Commenter cet article